MISS FRANCE - Historique      
         
  Document sans titre










Tout commence en 1920 sous la houlette de Maurice de Waleffe. C’est lui qui instaura un référendum de la plus femme de France. Le succès est énorme puisque 1700 jeunes filles vont s’inscrire.

Après une première sélection de 49 candidates par un jury, elles parurent 7 par 7 pendant 7 semaines sur tous les écrans de cinéma où les spectateurs recevaient un bulletin de vote à l’entrée. C’est ainsi que fut élue la première Miss France, Agnès Souret.
Du jour au lendemain, le nom d’Agnès Souret fit le tour du monde. Malheureusement, elle connut un destin tragique peu de temps après son règne.

En 1928, il créa le concours Miss Europe après avoir participé à la première ébauche du concours Miss Univers. Mais la guerre va tout interrompre, d’autant plus que Maurice de Waleffe disparaîtra en 1946.

La réorganisation de l’élection nationale fut confiée à Guy Rinaldo et Louis de Fontenay. Cela donne naissance au comité Miss France en 1954. Après une présidence éclair de Guy Rinaldo jusqu’en 1956, c’est Louis de Fontenay qui prend les rênes du comité avec Geneviève de Fontenay. Ils vont alors orienté le concours vers des élections en région pour aboutir à une finale annuelle, cette finale se déroulant en province de 1947 à 1972.

De 1973 à 1986, la finale Miss France revient à Paris, dans les grands hôtels. Durant ces années, Patricia Barzyk (Miss France 1980) terminera 1ere dauphine de Miss Monde.

En 1981, après la disparition de Louis de Fontenay, c’est Geneviève et Xavier de Fontenay qui prennent la présidence du comité mais c’est en 1987 que l’élection va connaître une plus grande exposition médiatique grâce à la télévision. Guy Lux est le présentateur de cet événement en direct sur France 3 dans lequel les télespectateurs participent au choix de la gagnante. Pendant 9 ans, ce programme bat des records d’audience si bien qu’en 1995, TF1 succède à France 3 pour la retransmission de l’événement.

L’élection de Miss France 1996 revient aux origines du concours avec une élection nationale en province, à Lille.

En 1998, la retransmission télévisée connaîtra un record jusque là inégalé avec 13 millions de téléspectateurs et un pic à 15 millions au moment du sacre de Sophie Thalmann.

Pour les 80 ans du concours, en l’an 2000, c’est une jeune métisse franco-africaine, Sonia Rolland, représentant la Bourgogne, qui remporte le titre, le seul jusqu’à ce jour pour la Bourgogne. C’est Paris qui détient le record de titres devant la Normandie et l’Alsace.

En 2002, la société Miss France est cédée au groupe Endemol par Xavier de Fontenay. Geneviève de Fontenay reste néanmoins la présidente du comité Miss France jusqu’en 2010 où elle décide de quitter l’image Miss France.

Aujourd’hui, Endemol assure l’intégralité de l’organisation Miss France, des élections régionales à l’élection nationale.



 
Publicité
 
      Document sans titre Accueil | Miss France | Miss | Agenda | Reportages photos | Presse
Elections internationales | Forum | Annuaire | Livre d'Or | Archives
Partenaires | Contact

Annonceurs
     
    Document sans titre Copyright © 2009 - 2017 S.F. | Infos Légales
Conception : DELPH Technologies